Wednesday, 29 December 2010

Week-ed #52/2010 : Stoned Popes

Dernier Week-ed de l'année!

Et je suis tombée sur cela ce matin de bonne heure et je suis tombée sous le charme.
Pas une grande surprise. Dès qu'un groupe essaie de jouer avec un max d'instruments possibles, que chaque gars trouve sa place, même si son instru n'est pas le principal, et que ça donne des petites chansons qui te donnent l'impression d'être au soleil, même emmitoufflée dans ton peignoir pour te tenir chaud dans ton immeuble coincé entre deux manteaux énormes de neige, je trouve ça réussi.

Voilà pour 2010. Que me reste-t-il à vous dire? Bonne préparation de lancement de 2011. Pas la peine de faire une liste monstrueuse de bonnes résolutions, tout le monde sait que vous ne les tiendrez pas. Restez concentrés sur un seul truc : continuer à écouter du bon son! La bise!

Sunday, 26 December 2010

Week-ed #51/2010 : New Pornographers soutient Oxfam et la Louisiane

Je ne suis en général pas une grande fan de musique engagée, parce que je cherche à me vider le crâne dans la musique et non pas à me torturer. Mais je dois reconnaitre que parfois le message passe mieux avec une douce mélodie. Les New Pornographers est un groupe que j'adore depuis plus de 4 ans maintenant (c'est mon amie Kristin qui m'en avait parlé) et le groupe soutient la Louisiane avec ce titre :
The New Pornographers – Sweet Talk, Sweet Talk

Ils ont fait une petite vidéo pour soutenir Oxfam dans son action en Louisiane. Après les ouragans Katrina et Rita, ils sont touchés par une marée noire monstrueuse et se font une fois de plus baratiner par l'Etat. Il est bon de ne pas les oublier. 

Voici la vidéo

Ce que je retiens surtout de cette vidéo, c'est que beaucoup de gens continuent de sourire. Jolie petite leçon de vie, c'est pas le show cette fois, mais life must go on.

Friday, 17 December 2010

Week-ed #50/2010 : We were Evergreen


J'a-do-re! Complètement mon délire ces petits Frenchies. Plein de petits instruments, et on joue avec sa voix, plein d'autodérision, du coup, c'est frais et ça met la patate.

Leurs petites chansons poppy ont mis de la bonne humeur dans cette journée qui commençait plutôt "ronchonnement", réveillée par un chat ronchon à 5h du mat, et par un manteau de neige qui m'invite à me demander combien de temps je vais mettre pour aller au boulot ce matin.
Ok, pas de problème, vous pouvez me l'offrir pour Noël, je vous ferai une petite vidéo avec des bonds de joie.

Voilà la chanson qu'il faut écouter si tu veux sautiller sur ce dernier jour de la semaine :
We Were Evergreen – Waiter Waiter

Allez, avouez! Vous secouez au moins la tête là!

Friday, 10 December 2010

Week-ed #49 : concert : Young Rival and Born Ruffians


Cette semaine, c'était la x-mas party avec le boulot. On s'attendait tous à aller manger un bout dans un fancy restaurant mais notre boss a gardé le secret jusqu'au bout et nous a emmené à la Laiterie (au club) pour un concert. Au début, il n'y avait que nous pour le premier groupe, français, dont je ne me rappelle pas le nom (mais c'est pas grave parce que je n'ai pas été emballée), la salle s'est remplie un peu plus avec l'arrivée de The Young Rival. Je vous présente donc 3 mecs super sympas venant du Canada :
 Aron (à la guitare et au chant), Noah (à la batterie et au chant) et John (à la basse).
Les trois mecs te balancent sur scène une énergie de malade, digne d'un bon groupe de rock. Aron a un charisme de malade, Noah est au taquet sur sa batterie et sur son micro (qui était mal fixé) et n'arrêtait pas de tourner et faisait la com en français :) , et John est celui qui a réussi à encourager la foule à s'approcher de la scène. (oui on faisait un peu les timides, on était que 50!)

Je vous invite à écouter leur musique sur Myspace :
http://www.myspace.com/youngrival
Je n'ai pas retrouvé tous les morceaux qu'ils ont chanté ce soir-là mais dites vous qu'en concert ça rock vachement plus. A les écouter, j'avais l'impression d'entendre un mix entre The Beach Boys/ The Byrds et les premiers groupes appelés indie rock, qui étaient sortis du mouvement punk au début des années 80.






Young Rival faisait donc sa dernière date sur la tournée des Born Ruffians, canadiens eux aussi. Je ne sais pas trop quoi dire sur ce groupe en fait. J'ai pas vraiment accroché mais y a soudainement eu pas mal de monde dans le club et les gens dansaient. Y avait effectivement de l'énergie mais la voix du chanteur ne m'a pas transporté et puis les chanteurs qui passent tout leur concert à faire leur truc les yeux fermés, euh, ben, bonne nuit?! Les trois autres gars étaient assez marrants en fait, mais voilà c'est tout.
Bon je balance quand même le lien vers leur page sur Spotify, peut-être que ça plaira à l'un d'entre vous.
Born Ruffians
(J'me dis qu'il y a qqch mais ce n'est pas pour moi, c'est tout!)

Friday, 3 December 2010

Week-ed #48/2010 : concert : The Rodeo et Cocoon

Tout d'abord la Laiterie avait annoncé Frederika Stahl en première partie de Cocoon et je n'étais pas vraiment emballée à l'idée d'écouter des petites musiques calmes au piano. Pour le peu que j'ai écouté de cette artiste, je ne suis pas vraiment séduite.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu'en fait, c'est The Rodeo qui faisait la première partie de Cocoon. Je ne connaissais pas du tout mais c'est vraiment sympa. Sur la scène, il y avait Dorothée, une ptite nénette dotée d'une sacrée personnalité. Elle a l'air d'être sur scène comme à la maison et te balance comme ça d'un coup, pleine d'assurance, sa petite musique au son folk-country et sa voix bien grave et bien atypique qui fait tout le charme de The Rodeo. Accompagné par un camarade à la batterie et aux percussions, je me suis surprise à me retrouver à chantonner un de leurs titres alors que je ne l'avais jamais entendu avant.

Voilà une petite chanson que j'ai bien aimé (en plus le Divan du Monde, c'est une salle trop sympa, à Pigalle, je conseille les Parisiens d'aller s'y perdre):

THE RODEO - LITTLE SOLDIER - live au divan du monde
envoyé par citamodul. - Regardez plus de clips, en HD !

Autrement, je vous invite à faire un tour sur le Myspace de la demoiselle.
http://www.myspace.com/iamtherodeo
(moi j'aime bien Hand shadows aussi )

C'est pas si souvent qu'on est transporté par une première partie mais là, ça reste dans un esprit similaire à Cocoon et puis je suis toujours à fond des petites meufs à la gratte sèche.


Ensuite y a eu Cocoon. C'était vraiment sympa. Avec Mark à la guitare et à la blague, Morgane au piano, Cocoon te présente un petit concert cosy avec des mélodies douces qui donnaient envie à tous les couples de la salle de travailler sur leurs préliminaires.(Sigh). Ils ont bien sûr leur batteur, leur bassiste (qui a la classe parce qu'il joue aussi de la contrebasse, je me demande s'il n'est pas écossais ce Oliver Smith), un violoncelle et deux violons. Pas le temps de t'ennuyer, entre 2 chansons Mark te balance des petites blagues comme je les aime, puis te fait participer aux chansons. Très bonne surprise aussi leur reprise du hit de Jay-Z et Alicia keys. Plutôt pas mal. Cocoon nous a servi 1 heure et demi de show et on était plutôt exhaltée avec Madame Agnès.

C'est juste un petit peu dommage que les versions live ne se distinguent pas réellement des versions de la galette. Mais peut-être que ça viendra un jour. En tout cas leur dernier album mérite bien son disque d'or.
Cocoon – Where The Oceans End